lila&leloup

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 14 janvier 2013

Mes trucs pour supporter le ciel gris

- je chatouille mes enfants pour déclencher le fameux "saint exupérien" rire de clochettes d'argent.

- je bouquine des livres romantiques en VO. Je viens d'apprendre qu'un certain livre porno soft ferait actuellement un tabac ? Je ne vois pas bien pourquoi dans la mesure où TOUS les livres que je lis ont leurs scènes osées. Mais bon, je jugerai "50 nuances de Grey" sur pièce quand il sortira en poche.
En ce moment, je suis plutôt dans ma période corsaire sauvage et si vous aimez l'amour qui sent le sel et les embruns, je vous recommande chaleureusement "Bound by the heart" et "The wind and the sea" de Marsha Canham.

- je fais un max de mousse au chocolat.
Recette toute simple avec 125g de chocolat, 50g de beurre (salé !), 20g sucre et deux œufs. On fait fondre le chocolat dans le beurre et on rajoute les jaunes quand ça a un peu refroidi et qu'on veut éviter la version omelette au chocolat. Et on monte les blancs en rajoutant le sucre à mi-parcours. N'hésitez pas à doubler les quantités pour tenir plus d'une journée !
Et en plus je viens de découvrir un truc pour que la mousse tienne sans devoir y rajouter une chantilly qui triche, ce que je faisais avant, aux dépens du cholestérol du Jules : on ajoute au chocolat fondu une grosse cuillère à soupe de blanc battu pour le rendre moins liquide avant de le verser sur le reste des blancs. Infaillible !

- un bain chaud. Et je songe à y mettre des bidules qui font des paillettes. Parce que si on garde la température chez nous vers les 18° dans un pur souci écologique mâtiné par une légère préoccupation financière, il faut aussi des compensations.
Crénom !

- la musique. En ce moment, j'écoute en boucle la BO de Pitch Perfect, un film sur des chanteurs a capella.
Et je danse toute seule ! Dans le genre Iroquois qui bondit en rond et qui tape dans ses mains. Mon mari est habitué, ça ne le fait même plus rigoler. Et je vous garantis que ça vous remonte les énergies et vous donne un bon coup de fouet. En plus de tenir chaud et de dépenser les calories du possible léger surplus en mousse au chocolat...

BONNE FIN D'HIVER !

vendredi 4 janvier 2013

Que la magie règne en vos cœurs pour 2013 !

Pour ses vœux, une de mes copines a choisi d'envoyer un très beau texte de Jacques Brel où il vous souhaite, entre autres, d'avoir des rêves et l'envie furieuse de les réaliser.
Pas forcément d'y arriver, non.
L'important n'est pas tant le but que l'on poursuit que la route qui y mène.
Et pour cette année, je vous souhaite qu'elle soit bleue !

Le père de mon mari avait la triste habitude de lui asséner régulièrement comme une antienne : "arrête de rêver, mon fils, arrête de rêver".
Mais dans ce pays on crève d'arrêter de rêver, on crève d'être trop réaliste !
Le réalisme étant le chemin étroit qui égare trop facilement vers la pente escarpée du fatalisme.

BONNE ANNÉE 2013

Et pour 2013, je vous souhaite donc de croire à nouveau à la magie.
Celle de vos rêves et de vos espoirs.
Celle qui vous pousse à vous battre, à vous relever, à ne pas désespérer, à ne pas sombrer sous la force des inévitables tempêtes.
Celle qui vous murmure que chacun de nous est responsable de ce qu'il crée autour de lui.
Celle qui vous convainc de continuer à briller et à sourire pour vos proches et ceux que vous aimez.
Celle qui vous assure que chacune de vos pensées positives et de vos actes de générosité ou de respect a son impact autour de vous.

Que pour 2013 la magie souffle sur vos cœurs et dans vos vies !

mardi 25 décembre 2012

Esprit de Noël à la française

Il ne sera pas dit que je serai née en France et que je n'aurai pas chopé deux ou trois défauts de ce pays, fût-ce par osmose.
Certes, je n'en suis pas encore à envoyer les touristes dans la mauvaise direction (souvenez vous du "le parisien, il vaut mieux l'avoir en journal"), si l'on excepte la toute petite fois où, toute fière de me souvenir d'un peu de japonais, j'ai envoyé des ressortissants du pays du soleil levant vers une destination inconnue.
Cela arrive très certainement à tout le monde de confondre la droite et la gauche dans une langue étrangère, ce n'était pas vraiment ma faute...

Joyeux Noël !

Les lecteurs fidèles reconnaîtront le petit acteur !

Lire la suite...

vendredi 21 décembre 2012

À quand la fin de ce monde de banquiers ? Part 1.

En ce jour de fin du monde programmée, cher aux adventistes de tout poils, aux scénaristes et aux gourous qui en font leur beurre (les coffres forts suisses étant certainement prévus pour survivre aux chatouilles d'une astéroïde), je comptais vous présenter mon dernier déguisement Maya pour enfant (ou Aztèque, c'est Incasiment la même chose).
Un post de circonstance, donc.

Mais je viens d'être déboutée par Monabanq pour mon ouverture de compte, sur le double motif - oh combien logique - que je ne peux pas présenter de fiches de paie (ben, non, je viens de me déclarer comme indépendant mais j'ai des chèques à déposer) et surtout, que je ne peux pas me faire de chèque de moi à moi. C'est à dire, de moi, d'un autre compte bancaire à moi à Monabanq. Je ne sais pas si je dois en rire ou en pleurer mais chez Monabanq, pour avoir le droit d'ouvrir un compte bancaire, il faut donc déjà en avoir un.

Banquiers

Allégorie à petit budget de la loi des banquiers. Admirez !

Lire la suite...

lundi 17 décembre 2012

Enfin la fin du monde ?

Ce post est définitivement à lire avec la BO de Skyfall en fond sonore : le ciel va t-il enfin nous tomber sur la tête cette année ?

Vous devez sûrement savoir que certaines personnes pensent en effet que les Mayas auraient prévu la fin du monde pour le 21 décembre prochain.
Une météorite présumée et des Mayas, c'est quand même plus sexy et ça fait plus sérieux que Paco Rabanne et un vieux satellite russe déglingué.
On sent qu'on est passé à la vitesse supérieure....

Sculpture bretonne

À défaut de frise Inca, une petite sculpture Bretonne.

Lire la suite...

samedi 15 décembre 2012

Ne jamais demander à GLS de vous livrer un colis pour Noël.

Pour commander l'établi de Noël du petit dernier nous avons donc fait appel à ce transporteur nommé GLS.
Et quand, au bout de dix jours, le traîneau n'apparaissait toujours pas au bout du chemin, je suis allée voir du côté du traçage en ligne.
Et - ho ! ho ! ho !-, surprise, ledit transporteur n'a pas honte de noter une suite d'excuses toutes plus surréalistes les unes que les autres pour justifier son retard.
Je vous laisse juge : à part l'enlèvement par les extra-terrestres, rien n'a été épargné et notre colis tourne donc depuis dix jours autour de Trappes, à vingt kilomètres de chez nous.

Lire la suite...

mercredi 12 décembre 2012

Nouvelle catégorie trucs et astuces

J'ai assez peu écrit ces derniers temps mais il faut dire qu'en plus de mon job de traductrice (et ouiiiiiiiiii, il m'arrive de bosser !), en cette fin d'année bénie de fêtes scolaires et de cirque, je dois faire un déguisement de princesse Égyptienne et onze déguisements de nobles Incas de tous sexes. Modus operandi bientôt en ligne...
Heureusement, en ce qui concerne les Incas, quelques autres mamans se sont proposées pour m'aider : chez moi, on va bientôt faire de l'atelier couture.
Au passage, je donne dans la découverte ethnique et culturelle : les Incas et les Égyptiens, si vous voulez mon avis, ils s'habillaient presque pareil (en plus doré pour les pharaons). Est-ce que quelqu'un s'est déjà penché sur le sujet ou est-ce que je viens de faire une percée dans la connaissance historique ?
En même temps, quand il fait chaud et qu'on n'a pas encore inventé la machine à coudre, je suis d'accord que le pagne s'impose.

Lire la suite...

mardi 4 décembre 2012

Héroines en pays Moutard

Dimanche dernier, ma fille m'a demandé de démêler un enchevêtrement de fils faits par son pendentif en cristal avec le grappin Playmobil (c) de son frère.
Et j'ai alors tourné sur moi même, chanté un petit air familier aux amateurs de Comics et entonné :
« nanananananananana, bat-mum ! ».
Oui, je sais, c'est plutôt Wonderwoman qui tournait sur elle même mais après deux grossesses, je pense que le noir intégral avec faux pectoraux moulés m'irait mieux que le micro short et je mixe les genres dans le pur intérêt de l'esthétisme. Je vous promets, vous voulez pas voir ça, même en imagination.

Lire la suite...

vendredi 30 novembre 2012

Me déclarer en tant qu'auto-entrepreneur.

Pour commencer avec une anecdote qui n'a rien à voir avec le sujet du jour, j'aimerais témoigner sur le poncif « les hommes seront toujours des hommes ».
Ce matin, alors que le Jules était à la noble tâche de changer la couche de notre hériter mâle, il remarque que la partie la plus virile de son anatomie était, comme qui dirait, dans son état le plus rigide.
Il dit alors quelque chose comme « oh, tu as vu ton pilin ? », « pilin » étant le mot donné jadis à ce bel organe par la nounou argentino-paraguayenne et qui nous est resté.
Et notre fils de répondre :
« NON, pas pilin. BÂTON ! »
Ça promet...

Mais cela n'a rien à voir avec le sujet du jour, qui est que je viens officiellement de recevoir mon numéro de SIREN en tant qu'auto-entrepreneur.

Paperasse

Lire la suite...

jeudi 22 novembre 2012

Petit meurtre à écrire entre amies.

Une fois par mois, je participe à un atelier d'écriture.
Merveilleux moment que ces heures volées au quotidien, rituel "sooooooooooo british" mâtiné d'humour caustique et de littérature raffinée autour d'un bon thé.
Savoureux mélange de madeleines et de bons mots faits maison !
Et cette fois, comme devoir à faire chez soi, notre bienveillante mais néanmoins ferme maîtresse de cérémonie nous a tout simplement demandé d'écrire un ouvrage d'ici fin mai.
Mais c'est bien sûr !

Petit meurtre entre amies

Et hop, encore une installation minimaliste. Ma spécialité !

Lire la suite...

mardi 20 novembre 2012

Depuis que j'ai des enfants, je ne vois plus la vie de famille de la même façon (suite).

Avant, quand je rencontrais une maman qui avait décidé de rester au foyer pour s'occuper des bébés, je pensais un truc du style : « et allez, encore une qui a choisi de se la couler douce près du frigo à bières et qui trahit du même coup la cause SACRÉE de l'égalité des sexes ».

2ème petit machin

Maintenant, la fois où le Jules m'a sorti un truc du même tonneau après la naissance de l'aînée, j'ai opportunément disparu tout un samedi.
Pfffuuuuuuuuuuuuuuuiiiit !
Bizarrement, il ne l'a plus jamais redit ...

Lire la suite...

lundi 19 novembre 2012

Depuis que j'ai des enfants, je ne vois plus la vie de famille de la même façon.

En avertissement, je tiens à prévenir ceux d'entre vous qui hésiteraient à se reproduire : ce post n'est pas vraiment une incitation à sauter le pas....
Mais de toute façon, j'ai pleine et entière confiance en la force des hormones pour vous donner la petite poussette finale : en ce qui me concerne, après trois ans à hésiter et à faire des listes « contre » (trois pages) et « pour » (deux lignes), c'est bien la vue d'un bébé joufflu qui a finalement annihilé chez moi toute forme de raisonnement cérébral et m'a fait passer à l'acte !
Même encore maintenant, pourtant bien aguerrie après deux marmots, dès que je vois un nouveau-né, je fonds complètement en dedans et gazouille des « c'est trop mignon ces petites mains et ces petits pieds », en oubliant, sur le coup, de lever les yeux sur la jeune maman hagarde et échevelée qui chancèle au dessus du landau (dormir par tranches de deux heures vient à bout des plus endurcies...).

Petit machin

Lire la suite...

jeudi 15 novembre 2012

Facebook et moi

Quand j'ai annoncé à la maison que je voulais lancer un blog, le Jules a tout de suite dit que "en gros c'était pas tout ça mais qu'il faudrait que je communique sur le sujet".
Et donc que j'ouvre un compte Facebook (et Twitter et Flickr et Potdebeurre, cherchez l'intrus...).
Lui qui y est à priori absolument opposé et voit le truc comme une atteinte à sa vie privée et une justification de sa paranoïa aigüe à tendance "théorie du complot", se vautre maintenant comme tout le monde avec bonheur dans le potin internet : juste, il se connecte avec mon identifiant à moi.

Cerf-volant

Lire la suite...

mardi 13 novembre 2012

Pourquoi je ne serai jamais végétarienne...

Rillettes

J'ai résisté à la choucroute, j'ai tenu bon devant le cassoulet et le croque-monsieur, mais j'ai lamentablement craqué au troisième pot de rillettes - au poulet rôti - qu'on m'a mis sous le nez.
Et quand je me suis relevée en pleine nuit pour finir le truc en douce, une petite voix m'a comme murmuré que je pouvais mettre une croix sur mes idéaux végétariens et que je croquerais à l'avenir dans la volaille (ça tombe bien, la saison du foie gras s'annonce)...

Après tout, je suis née au Mans et la rillette coule en moi !
Et à propos de mancelle, j'en profite pour fêter aujourd'hui un bon anniversaire à ma fille qui est née au même endroit que moi mais trente ans plus tard. À cinq ou six ans près, ne chicanons pas sur les détails chronologiques...

BON ANNIVERSAIRE, MA CALINETTE !

lundi 12 novembre 2012

Vacances de la Toussaint : le bilan

- 2 enfants 24h / 24h à domicile.
- en plus des deux chats et des 10 plantes vertes habituels.
- 1 constat : les plantes vertes, c'est définitivement plus calme.

- 1 gâteau d'Halloween moche, en dépit des excellents conseils du livre "Kids' birthday cake". Devant mon œuvre en "basic butter cake", ma fille a d'abord dit "ça ressemble à rien !" avant de concéder "on dirait une grenouille".
Quand on sait que je voulais réaliser un château hanté, on comprend que j'ai encore deux ou trois séances d'entraînement avant de passer pro... Ou alors, c'est la faute du four.

gâteau d'halloween

- 7 sites de matériel de pâtisserie consultés en urgence et en panique pour le matériel nécessaire afin d'éviter à l'avenir ce genre de débâcle culinaire. Si ce n'est pas la faute du four, c'est la faute du moule. Ou du couteau. Ou du beurre. Une bretonne, même à demi, ne devrait jamais cuisiner avec du beurre non-salé, c'est connu.
Cerf Dellier.com, Cuisto Shop, Mora, Soyons food, Cuisine Addict, Original Store, Sibo Sibon.
- plus 1 site préféré mais non encore testé : Feerie cake. Je suis déjà sur la voie du succès.

Lire la suite...

mercredi 31 octobre 2012

Happy Hahahaaaaaaaahahahalloween !!

citrouille d'halloween

Lire la suite...

jeudi 25 octobre 2012

Ne m'appelez plus « Bilaba ».

On sent tout de suite avec cette photo que je progresse et que mon espace travail (en langage initié « l'Atelier ») a pris une autre allure : j'ai rentré les prototypes de la grange.
Il y en a aussi dans la cave mais une petite voix en moi me chuchote qu'ils ont sûrement l'intention d'y rester...

Protos

La présentation de mon style (à prononcer « staï-le ») et d'une sélection de modèles de vêtements réalisés avant mon départ pour l'Argentine s'annonce donc.
Et dans la foulée, j'ai bien l'intention de vous en mettre les patrons gratuitement en ligne.

La réalité du procédé dépendra un peu, je le crains, de la bienveillance de ma fille de six ans pour l'état de mes nerfs.
Déjà, son respect pour ma vocation fait plaisir à entendre : elle me déclarait encore il y a peu que si je voulais avoir enfin un « vrai métier » et avoir du même coup les moyens de lui offrir la nounou qu'elle appelle de ses voeux, je pourrais toujours travailler à la cantine de son école.
Un message d'espoir, au passage, pour les mères qui travaillent hors de chez elles et qui regrettent de ne pas avoir assez de temps pour s'occuper de leur progéniture...

Lire la suite...

mardi 23 octobre 2012

Message à madame Filliozat

Avant d'avoir nos enfants, avec le Jules, on s'était dit que chez nous, les petits seraient élevés au sifflet et le doigt sur la couture du pantalon.
Un peu comme dans « La mélodie du bonheur », où la troupe d'enfants est soumise à la bienveillante mais néanmoins ferme autorité du commandant Von Truc.

Et puis, enceinte, chargée ras la gueule d'hormones et de bonnes intentions (la nature est bien faite dans le sens de la reproduction), j'ai lu un des livres de madame Filliozat : « Au cœur des émotions de l'enfant ».

L'amour, la mer, les enfants

J'aime beaucoup la mer. Et l'avantage...

Lire la suite...

vendredi 19 octobre 2012

F comme... Flam

J'avais tout récemment une discussion avec un ami, comme quoi on était toujours en train de courir après le temps.
Et c'est vrai que dans ce terrible monde moderne, béni en tout ce qui concerne les avancées médicales (merci ô providentielle péridurale !) mais maudit pour tout ce qui est respect du rythme naturel, on est tous pas mal en situation de stress.

En ce qui me concerne, j'ai pourtant presque élevé la flemme au niveau d'un art : mon « mariquej'aime » m’appelle affectueusement « l'Inutile » et si on me pose dans un coin avec un livre, on peut rapidement me confondre avec une plante verte. Sauf quand vient l'heure des repas : je suis beaucoup moins économique et beaucoup plus vorace.
Et, pourtant, oui, même moi, j'ai du mal à éviter le stress omniprésent.

Poubelle de Davron

Lire la suite...

jeudi 18 octobre 2012

Acheter du fil sur internet

C'est bien mon genre, tiens, de me réjouir avant-hier d'être à peu près heureuse pour me retrouver ce matin la tête dans le gaz, avec le sentiment de me mouvoir dans la purée de pois...

Sans doute un effet secondaire du climat, qui oscille ici entre l'écossais et l'irlandais (pluie et brouillard) : j'adore mon village et ce coin des Yvelines qui me rappelle la Toscane mais on pourrait le téléporter sous le soleil italien que je ne dirais pas non.
Bref, c'est parti pour une transfusion au café, le nettoyage de mon plan de travail, une zolie photo minimaliste et le post du jour...

Bobines

Réponse en image à toutes mes copines qui pensent que je m'ennuie à la campagne...

Lire la suite...

- page 2 de 9 -